Le Jigéen
(page en développement)

Ainsi nommé pour les initiales du nom de Jacques Guyonnet (JG ou Ji/Gé), le Jigéen est l’ensemble des apports à la langue française de cet écrivain. Ces pages, commencées en 2’013, se proposent de trouver, mettre à jour et classer la créations verbale dans les œuvres littéraires de cet auteur. La source en est, à la date de cette publication, vingt romans publiés et environ une quarantaine de textes allant du roman (
Le surfeur du Chaos par exemple) à des nouvelles, voire de simples essais et mêmes esquisses et titres.

L’article Jigéen se divise - ci-dessus - en trois catégories principales.

1) D’origine et combinatoire française,le
jigéen
2) Le
Franpagnol, association familière de mots français et espagnols apparu en premier dans le livre On a volé le Big Bang
3)
Les Tirades, pièces à dire d’un souffle, envolées et langage imaginaire, tel le discours de l’éditeur maudit Feughill dans le livre La Tempête. Attention : les tirades sont en grande partie enregistrées par d'excellents comédiens et nous les mettrons online.

A noter que, sur Google le mot Jigéen semble essentiellement ramené à « femme » dans une langue d’Afrique que nous n’avons pas encore identifiée. Cette proximité n’est certainement pas pour déplaire à notre auteur.