Réceptions de personnalités En l’Académie AutreTerre Une série

Discours de réception de
Guillaume Chenevière
à
l'Académie AutreTerre
Op 31


Pasted Graphic

Je suis, dit souvent Jacques Guyonnet, un trou noir. À ne pas prendre au figuré… Il informe simplement ses proches que le risque de tomber dans ses romans est élevé quand on l'approche, que sa gravité littéraire est grande. Ici, c'est Guillaume Chenevière qui est reçu à l'Académie AutreTerre. Écrit en deux jours, ce bref récit permet au lecteur d'imaginer la vie d'un aventurier hors du commun. Sociologue, Cadre chez Chrysler, révolutionnaire sur les barricades de mai1968. grand patron de la TV romande, écrivain, essayiste, spécialiste mondial de Rousseau qu'il présente à la Librairie du Congrès à Washington (avant l'ère Trump et le décès annoncé de l'Amère Hic), membre fondateur du P.I.G, homme de théâtre surtout, immense médiateur, il incarne la Genève protestante à lui tout seul et même plus: l'esprit de Genève. Comme un rassembleur. Il doit venir le 20mars 2017 parler de Mort, Liberté, Révolution, mon dernier livre, nous confie Jacques Guyonnet. J'ai eu envie de lui offrir un exemplaire des discours de réception à l'Académie AutreTerre. J'ai rassemblé mes souvenirs, improvisé, je me suis amusé à donner par instants à cet hommage un aspect théâtral entre Arrabal et Ionesco. Difficile pour moi de tout savoir sur ce personnage mais je dis que lui dois beaucoup.