Je te dis pas!
Op 22



Pasted Graphic




Intro
Dos palabras!

En deux mots: j'ai dessiné des couvertures de livres, sans aucun plan, comme ça me venait et j'ai écrit cette introduction après. Comme, en chemin, les covers changeaient, s'amélioraient, je devais constamment recaler mon texte. Un travail d'ânesse! Je te dis pas combien je me suis amusée à le faire! Tous ces livres que je n'aurais pas à écrire. Juste à couvrir. Une image vaut mille mots? Dans ce cas une couverture en vaut infiniment plus! Je suggère un livre et toi tu le rêves, tu l'écris, éventuellement. Ça, c'est la formule Alina Gomez. Tu te demandes qui je suis verdad? Juste une légende, une foutue légende. Rien de plus. Vois-moi comme ça.
Je te lis la table des matières et je te résume ce mini-book. Mercredi, pratiquant mon sport préféré, le «
matriarcat par smartphone», car «Celles qui mâtent adorent» leurs hommes, à la lecture des Mass Merdias, je me suis rendu compte que le président nous avait fait le «Coup du père François», lui et ses énarques dépénissés. «Quel bémol!» J'ai aussitôt créé «le ministère des jambes», les nôtres, le seul pouvoir inébranlable de ce pays. «L'austérité», une saloperie inventée par ces pauvres cons de riches qui ne peuvent jamais jouir (ils ont un singe dans le dos comme on dit chez nous) ne passera pas, on se la plante, là où tu penses beaucoup trop souvent. Tremble mon amour car, pour le moment, je te garde à mon usage clusif, en haute surveillance, dans l'aire des hommes soumis, sept hectares bourissimées.
Ce matin, à 11
h07 tapantes, le mini/pico Sarkodile est devenu moine à Sarcelles où un couvent avait été édifié pour lui, bien récuré au karcher. Ça ne m'a pas surprise, les mecs insupportent le foutre monté en mayonnaise politique. J'ai viré Monsieur DuMoment avec un aller simple pour le Brésil, là où les «sambistas pratiquent des jeux occultes», pas le bon endroit pour s'asseoir sur une cuisinière, fut-elle écologique. Après avoir planté un couteau mahousse dans une horloge - «Il faut bien tuer le temps» - et «giflé sévèrement Nietzsche» qui exige trop de mon temps, j'ai contemplé un portrait de Dante le comédien rageur, une chose en forme d'homme totalement imbaisable et puant de la gueule, que je classe «pire carburateur» de l'histoire. Une salope du nom de Béatrice lui a fait le coup du Vésuve à l'envers, son foutre lui est remonté à la tête et il a réagi comme Philippe Sollers le Joyau du Nul, se réfugiant dans l'écriture frustramère. Sur quoi, j'ai simulé quelques dizaines d'orgasmes style décollage d'Airbuste pigeonnant, histoire de faire copulogiter le philozofe voisin qui pratique le surplace conjugal en pantoufles. Ce con twitte non-stop et jouit en 140 signes. Caroline (ni vue ni conne nue) a ouvert ses grands yeux innocents et déclaré que le mal c'était le mâle. Tu parles d'un scoop! Ça fait cinq mille ans qu'on vit le vit! Je connais quelques belles exceptions comme Francis Huster, l'homme impeccable que j'admire sans réserve, mais elles se font rares, voire inexistantes. Je lui ai expliqué que les hommes doivent nous offrir des chaussures, des poufs, des godes télécommandés, des bras, des smartphones, des vistemboires, des, des… et toute sorte de choses chères, si possible inutiles, mais surtout nous donner de leur temps, de leur durée, et qu'ils en sont incapables sauf à suivre mon stage éducatif «Jouis comme une femme connard!».
Je disais ça quand la femme du Fillozophe a hurlé «
Merci pour ces trois minutes» et Tamara, dans la cuisine, s'est fortement escagassée. C'est une salope Tamara. Une belle salope. Une très belle salope. Une immensément belle Zalope. J'en suis folle, pas que je vire lesbocap, c'est juste naturel, tu lui résistes pas, personne ne lui résiste. C'est de la Vie à l'état brut. Elle est moins mentale que moi et parfois je la contrôle. Mais ça ne dure jamais. À son sujet il y a plein de titres que j'aurais aimé faire figurer dans mes covers. Par exemple «Les filles en pétales usent de toutes les géométries», ça, c'est un titre génial. Mais je me suis juré de ne pas dépasser cent titres, je suis stupidement décimale et je lutte avec toute l'énergie de mes doubles parallèles poires contre cette titrorrhée galopante, «mon inventique en liberté» qui provient de cette période où je branlais Paracelse avec, autour de moi, des yeux dilaroses dans des pierres ovales soucieuses. Mais, bref, je viens de trouver un titre de plus: «Tamara, la décime mâles», et lui aussi je le verrai bien aux éditions Des Trois Filles. Les éditions d'Alina, Caroline et Tamara. Cela dit, j'ai malgré tout glissé un «Une Salope: cent sens» car aucune langue mieux que le français n'apporte autant d'encens à un seul mignon petit mot de deux syllabes.
Définir «
le con» et définir «La Salope» est une tâche gilgamesque, entamée avant avant hier dans les pays d'Ourouk, et vouée à l'échec absolu.
Moi, tu sais, je ne suis rien de plus qu'un «
Cactus en hiver», une toute petite Mexicaine (avec de longues jambes) qui note ses idées. Dans ce bouquin je fais des affaires en or: je conçois avec fantaisie et liberté près de cent couvertures et, ce faisant, me décharge sur toi d'en écrire le contenu. Mes covers parlent!



Table des matières

Table des matières

Dos palabras! 3
Du matriarcat par smartphone 33
Celles qui mâtent adorent 34
Le coup du père François 36
Comme un bémol 37
Le ministère des jambes 38
L'austérité n'aura pas lieu 40
En garde, je te garde
! 41
Sarko finit croyant
! 42
Tous au Brésil
! 43
Le jeu occulte 44
Observe mes règles Nietzsche
! 45
Faut bien tuer le temps 46
Le pire carburateur
! 47
Tu simules, moi non plus d'ailleurs 48
Le mal c'est le mâle 49
Ni vue ni conne nue
! 50
Jouir en140 signes 51
On a retrouvé Caroline
! 52
Faire jouir les hommes comme des femmes
! 53
Merci pour ces trois minutes 54
Tamara s'esscagace
! 55
Mon inventique en liberté 56
Un cactus en hiver 57
Heyy
! Escher, je suis dans la dimension suivante! 58
L'écroulement de la gauche sadomasochiste n'est rien d'autre qu'un side effect formalistico-structuralo-sémiotique. Yétédipa
! 59
Le village pharisien 60
Les chiottes du pouvoir donnent sur Cancún 61
Les mal branlés 62
Pointe ou talon
? 63
Accusés, dieu, Jésus, YHVY, Mahomet, Bouddha, Shiva, levez-vous
! 64
Demain L'homme féminin 65
Académie : des fauteuils éjectables 66
Violons Celle 67
Les filles ont raison d'éviter les grandes enjambées qui pourraient les changer en garçons 68
T'as de beaux yeux, tu sais
? 69
Si L'amour m'était compté… 70
Genève vaut bien une fesse! 72
Le jour d'avant… 73
On a délivré le Big Bang 74
Les beaux, là, à Bruxelles
! 75
Damas, c'était la révélation 76
Hommage à Sophia Gée 77
Vaste programme
! 78
50 Ans d'hyper féminisme déjà
? 79
Merci Caballero! 80
Qu'ils disent que je me suis endormie 81
Les pouvoirs des cous lisses 82
Exquise, grossière, précieuse, grivoise, affabulatrice, révoltée, noire et généreuse 83
Les grands principes d’Arena 84
Catherine Pozzi m'a tuer 85
Achète-moi une édition 86
Le mensonge Marianne 87
Juste la culture en deux mots justes 88
La fin du Swatiscan 89
Devant son sommeil je suis folle de blondeur 90
Je déteste les politiciens corrects 91
Mes algorithmes serpentiluches 92
Celle que tu peux épouser 94
Tu vas élire cette fille en jupes révoltées 95
Retour aux sources
? 96
Man Mon Amour 97
Sa majesté la reine Soleil Solaire Soleil 98
Peut-être Angela, qui prodiguait toujours la lumière, nous demandait-elle, à la fin, d'imaginer sa dissolution dans les «
splendeurs… 99
Accusées, lovez-vous! 100
Leurs jambes remplacent le pénis 101
C'est tout ce que tu sais faire
Sigmund? 102
Je suis une légende, tu sais
? 103
Une DS pour un DF 104
J'ai parcouru la vallée d'Elah 105
On ne meurt que sept fois 106
Le jour de la drachme 108
Coupez! 109
L'éducation châtiment mâle 110
Aléa
! Cette femme mord… 111
Ça nous agace d'être les meilleures 112
Sur le sentier de la guerre 113
Je t'aimais Arrabal
! Mais t'en fais trop! 114
J'organiserai tous tes délires 115
Oh
? Dans chaque hyptraboule subvenelle là où les cons râcleurs de belles hosties, ébourriffheures, carrroubleurs… 116
Une porte sur un été enfui 117
Une salope
: cent sens 118
Différentielle Intégrale et Infinitésimâle 119
Maboules Traboules 120
Francis Huster, homme impeccable 121
Comment imiter une Mexicaine 122
Je suis Mannibale 123
Ecce homo 124
Tu peins l'eau moi le ciel 125
Genesis 1:4 126
On déballe si t'es sage 127
L’homme mal attaché est inapte/inepte 128
Un coup de fil
? C'est si facile! 129
Technique du coup de foudre 130
Des larmes de sangre 131
Napoléon Malaparte d’Austerlitz à Washington 132
Les pifo scientifiques 134
Le gang des notaires 135
Le pet d'un père qui sent le crottin 136
Savons-nous encore papoter
? 137
Écologie
: les éditeurs parisiens cultivent le navet! 138
Ces pays à la recherche du père 139
Rimbaud avait vu mes jambes 140
La Tempête 142